ям tool bar|Tools|

Vous n'êtes pas identifié en tant que membre ям

Serveurs 0|
JoueurServeur
Aucun joueur
TeamSpeak 2

Vous n'êtes pas identifié en tant que membre inscrit

S'inscrire|   

Trackmania 2 Canyon - PC Jeux

« retour|publié le jeudi 05 mai 2011 à 17:37|par ям Wabon|dans la catégorie « TrackMania »
Les petites voitures sont devenues grandes.

 

GHISLAIN MASSON

 

http://papicforever.free.fr/couvtm2.jpg

 

Déjà huit ans depuis la sortie du premier Trackmania. Pourtant au moment de nous présenter sa suite, Florent Castelnérac, le patron de Nadeo, semble avoir conservé l'enthousiasme et la passion des premiers jours. Pour bien comprendre ce que cette suite tente de réaliser, il faut aussi revenir aux origines de ce jeu de course pas comme les autres.

 

Comme Florent aime à le raconter, les premiers pas de Trackmania n'ont pas été faciles. Pensez donc, ce n'était pas gagné d'avance de démarcher les editeurs avec un concept de jeu inspiré par les circuits de petites voitures ! Et pourtant, ça a marché. Avec quatre déclinaisons (le jeu initial, Sunrise, Nations et United) et près de dix millions d'exemplaires écoulés, c'est devenu un phénomène qui doit beaucoups à sa communauté. En effet, bien avant que la mode soit au "user created", Nadeo a donné la possibilité à ses joueurs de créer leurs propres courses ou leurs propres voitures et surtout de les partager avec les autres. Résultat, trois ans après la dernière sortie d'un jeu estampillé Trackmania (United), la communauté est encore particulièrement fournie et active. Chaque jour, des milliers de parties sont lancées, et de nouveaux circuits et véhicules sont proposés par les joueurs. La créativité des trackmaniaques est étonnante. Le jeu accueille maintenant des aventures lorgnant du côté des RPG avec des inventaires et missions, ou d'autres centrées sur l'exploration consistant tout simplement à sortir de parcours diaboliques demandant près d'une heure d'expérimentations.

 

Il va de soi qu'il était impossible à Nadeo de s'écarter de cette approche communautaire pour Trackmania 2; Au contraire, c'est même l'un des fondements de cette suite. De plus, le moindre changement radical dans ce qui fait l'essence de Trackmania risquait aussi de brusquer ses adeptes, ou pire de les décourager de passer d'un opus à l'autre. Cette approche dans la continuité va un peu à rebrousse-poil de ce qui se pratique dans l'industrie du jeu-vidéo. Nadeo ne peut pas vraiment communiquer sur de nouvelles fonctionnalités, sur l'ajout de telle ou telle composante inédite car ce n'est pas ce qui constitue Trackmania 2. C'est comme si cette suite n'en était pas une, mais formait un même jeu, sans cesse amélioré, optimisé, épuré pour tenter d'approcher la perfection. Une approche toute en nuances. Ne serait-ce que parce que techniquement, il y a un gouffre, ou un canyon, entre cette itération et United.

 

Contrairement à beaucoup de suite, Trackmania 2 n'a pas un tout nouveau moteur. Une erreur ? Au contraire, cela fait presque une décennie que le studio se penche sur son moteur maison. Ce n'est pas du tout une vieille technologie qui ne peut rien donner de bon, mais un aboutissement de dix ans de travail. Ce moteur a été sans arrêt modifié et retravaillé au point qu'il concilie maintenant puissance, légèreté et optimisation pour le réseau. Ainsi, les textures sont beaucoup plus fines et réalistes et le niveau de détails a fait un bond de géant. Mais la grande gagnante de ce relookage est la gestion de la lumière. Elle se fait de manière précalculée, ce qui permet d'obtenir de fantastiques effets sans monopoliser de puissance de calcul pendants les courses. Ainsi, la réflexion de la lumière confère un aspect réaliste notamment pour les entrées ou sorties de tunnels, ou les passages "à l'ombre". Comme vous pouvez le voir sur les images accompagnant ces pages, le rendu est magnifique, et peut largement soutenir la comparaison avec un Need For Speed ou un Grand Turismo et autres Dirt.Et pas besoin d'un super calculateur de la NASA pour faire tourner Trackmania. Une petite machine très modeste sera largement suffisante; Nous en avons eu la preuve en voyant le jeu fonctionner efficacement sur un micro-PC (gros comme un demi-clavier) en HD, certes avec quelques détails en moins, mais avec une grande fluidité. Sachant qu'en plus, il s'agissait d'une version alpha, pas optimisée, ça laisse rêveur !

 

Côté gameplay, Trackmania 2 est dans la lignée de son prédécesseur. Il s'agit toujours d'enchainer les meilleurs chronos dans des circuits défiant les lois de la physique. Autant les premiers niveaux ne poseront pas trop de problèmes, il suffit de savoir prendre un virage et éventuellement d'arriver au centre d'un tremplin, autant d'autres épreuves compliquent vite la partie. Entre les sauts par-dessus le vide (le Canyon du titre n'est pas là que pour décorer), les entrées de tunnels à prendre à toute allure et les loopings revus et corrigés de façon à être plus difficiles, il faut des nerfs d'acier pour vaincre les pistes conçues par Nadeo. Pour le moment, elles sont réparties entre plusieurs codes couleurs, comme au ski. Vertes pour les plus faciles, noires pour les plus dures. Terminer dans un temps décent, suffisant pour obtenir une médaille, est déjà une performance en soi. Mais Trackmania ne serait pas ce qu'il est s'il ne vous permettait pas de vous mesurer aux autres. Nadeo a trouvé une règle à la fois efficace et cruelle: vous avez une poignée de tentatives par jour pour établir un temps officiel sur un circuit. Quelque chose de l'ordre de quatre ou cinq essais. Ces temps seront ensuite comparés aux autres joueurs: dans votre région, dans votre pays, dans le monde ou même entre camarades choisis dans votre liste d'amis. Utile pour se jauger, même si c'est parfois une grande source de désillusions quant à sa propre valeur.

 

Il est bien sûr possible de joueur à plusieurs, en réseau, sur le net ou sur la même machine. Cela peut se faire en Hot Seat (l'un après l'autre), ou en écran partagé. Mieux, vous pouvez jouer seul, mais à plusieurs: il suffit d'affronter les "ghost", les images fantômes, des meilleures performances de vos amis, ou pourquoi pas, des meilleurs mondiaux. Si les pilotes chevronnés du premier opus seront en terrain connu, il faut toutefois noter une évolution notable au niveau de la conduite. Nadéo à passé presque un an à expérimenter différents modèles pour transformer le comportement de ses véhicules. Ce ne fut pas de trop pour trouver le bon compromis entre réalisme et fun. Il ne fallait pas tomber dans la simulation pure et dure. Pour autant, impossible de continuer avec une physique de savonnette. Le résultat nous a semblé particulièrement convaincant. Trackmania se joue toujours avec quatre touches, demande toujours beaucoup de dextérité, mais vous avez vraiment l'impression d'avoir un véhicule à quatre roues avec un moteur au bout des doigts. L'essayer, c'est déjà l'adopter ! A tel point que le conduite entre le 1 et le 2 est tellement incomparable qu'après avoir goûté à celle du second opus, il sera très difficile de revenir à l'ancienne. Notez également qu'il sera tout à fait possible d'utiliser un pad, sans pour autant réaliser de différences.

 

Toutefois, Trackmania ne se limite pas à la conduite. La création est une composante importante que Nadeo a largement améliorée. Après tout, c'est aussi aux joueurs de participer ! A nouveau, le jeu sera fourni avec toute une série d'outils accessibles afin de créer ses propres circuits, et de les diffuser à l'ensemble de la communauté en quelques clics. Cependant, plus qu'une boîte à outils, toutes la philosophie des outils de création de Trackmania 2 est de vous confier un instrument. Tout le monde ne pouvant être Mozart dès le premier jour, l'éditeur de circuits va se dédoublé entre un niveau simple et un avancé. Au niveau simple vous ne disposerez que d'un nombre restreint de blocs pour construire votre parcours. Rien de bien sorcier, ce qui en fait un point d'entrée idéal pour bien commencer. D'autant plus que Nadeo a rendu son éditeur plus intelligent. Il creuse tout seul les tunnels ou place les poteaux automatiquement quand une plateforme passe par-dessus une route. Une fois votre tracé effectué, vous choisissez une ambiance (jour, nuit, crépuscule, aube), l'ordinateur calcule la lumière correspondante et c'est parti. Au niveau avancé, les possibilités sont démultipliées. Pour commencer, les cartes devraient aussi être plus grandes que dans le premier opus. Difficile de donner un rapport, car certains éléments comme les lumières pèsent davantage, mais un niveau de T2 devrait pouvoir peser plus du double.

 

Outre un choix pléthorique de blocs, vous pouvez jouer avec les angles de la caméra, la bande-son, et autres paramètres de la course. Pour les plus bricoleurs, Trackmania 2 intègre un language script assez simple pour modifier radicalement vos parcours. Du message sur l'écran à des choses plus sophistiquées comme le déclenchement d'un mini-jeu, la gestion d'un score ou d'un inventaire, beaucoup de fonctionnalités sont envisageables. Si vous n'êtes pas du genre à mettre les mains dans le cambouis, rien ne vous empêchera de télécharger les scripts des autres ! De même, l'éditeur sera mieux adapté à la gestion des objets. Placer un rocher, une barricade ou une carcasse dans le décor demandera moins d'efforts et posera moins de complications que dans la version précédente du jeu.

 

Enfin, Trackmania 2 est peut-être l'un des seuls jeux à penser à ses spectateurs. Outre le fait de pouvoir regarder des courses en direct, les replays seront ainsi à l'honneur. Il sera possible de tripatouiller ses rediffusions ou de rajouter des commentaires, etc.

 

Vous l'aurez compris, si vous avez aimé le premier opus, tout à été fait pour que vous vous lanciez dans cette suite, pratiquement de façon naturelle. D'ailleurs, certaines idées du 2 sont déjà testées dans le premier opus. Cependant, une conduite beaucoup plus rigoureuse et une progression technique impressionnante devraient aussi attirer un nouveau public. Reste à attendre encore quelques mois, car le jeu devrait arriver dans le second semestre 2011, sans doute en fin d'année. Pour patienter, nous vous rappelons que Trackmania United est toujours gratuit...

 

Source : PC Jeux Mag

Commentaires Ajouter un commentaire ▼

  • 8-|-ям Neji
    de ям Neji|le mercredi 27 avril 2011 à 07:12
    :bave:
  • 9-|-ям Revo
    de ям Revo|le mercredi 27 avril 2011 à 07:46
    Oh !
  • 10-|-ям.Valou
    de ям.Valou|le mercredi 27 avril 2011 à 08:09
    Franchement, ils disent déjà tous ce que l'on savait plus ou moins. mais c'est intéressant à lire, et faudrait le faire lire aux kikoonoob qui disent : "Oué TM² sera un gèmeuhplaille de coste et de stade !!" Si ils veulent du coast et du stad,
  • 11-|-ям рαрιс
    de ям рαрιс|le mercredi 27 avril 2011 à 08:51
    Tmu est gratuit , cool :)

     

    Bref wait and see , comment fait on pour obtenir une clé pour la béta ?

     

    Car attendre la rentrée je vais pas pouvoir je vais tout casser là :hap:
  • 12-|-ям Kajin
    de ям Kajin|le mercredi 27 avril 2011 à 18:42
    Oh !

Ajouter un commentaire Haut ▲

Vous devez être inscrit au forum pour ajouter un commentaire.